headerLogoUCL.jpg headerLogoFUNDP.jpg headerLogoFUSL.jpg headerLogoULB.jpg headerLogoULG.jpg
  • FR
Commission Interuniversitaire des Relations Internationales (CIRI)

Mai 2011

Les universités de la Communauté française en Colombie-Britannique

Du 29 mai au 4 juin 2011, une délégation des universités de la Communauté française a accompagné le Ministre Jean-Claude Marcourt dans sa mission sur la côte ouest du Canada.
Il s’agissait d’une mission conjointe « attractivité » / « recherche & innovation » qui comprenait également des représentants des Hautes écoles et du Réseau LIEU (Liaison-Universités-Entreprises).

En 2011, la Conférence internationale NAFSA des professionnels de l'internationalisation de l’enseignement supérieur était organisée à Vancouver.

Les universités ont saisi l’occasion de leur participation à cette rencontre annuelle pour visiter des universités de Colombie-Britannique.

Elles y ont également organisé une rencontre « attractivité » visant à mieux faire connaître les universités de la Communauté française comme lieu d’études pour les étudiants nord-américains.

Le programme de la mission s’est partagé en visites d’universités, en discussions bilatérales, et en rencontres et séminaires consacrés à la promotion de l’enseignement supérieur de la Communauté française et à la valorisation de la recherche.

Les visites aux universités Simon Fraser University , University of Victoria et University of British Columbia ont permis aux membres de la délégation de mieux connaître leur dynamisme et de constater leur volonté de renforcer leurs liens avec l’Europe, même si l’Asie, le Pacifique et l’Inde restent leur priorité.

Ces trois universités canadiennes se sont montrées ouvertes au développement d’échanges d’étudiants et de chercheurs, ainsi qu’à des collaborations renforcées avec les universités de la Communauté française, notamment en matière d’internationalisation de la recherche.

Ces universités figurent parmi les meilleures universités canadiennes. 

La recherche est une de leurs priorités et elles ont mis sur pied des programmes de valorisation, de dissémination et de commercialisation des résultats de la recherche, ainsi que des « innovation offices ». 

Les membres de la délégation ont d’ailleurs assisté à un séminaire sur la valorisation technologique en Colombie-Britannique lors duquel un panorama de la stratégie d’innovation de la province a été présenté.

Des représentants d’organismes institutionnels ou sectoriels y ont décrits les actions menées pour rapprocher les universités, les chercheurs et les entreprises et pour commercialiser la recherche dans un contexte d’économie de la connaissance compétitive.

Enfin, les universités ont organisé une rencontre visant à promouvoir la Communauté française comme destination d’études supérieures.

En présence d’une cinquante de représentants d’universités présentes à NAFSA , le Ministre J-C. Marcourt, le Recteur D. Viviers et le Président de la Haute Ecole Galilée M. Van Lieshout ont présenté, d’une façon dynamique et attrayante, les avantages que présentent les études supérieures faites à Bruxelles et en Wallonie.

Des témoignages d’étudiants américains en communauté française ont également été projetés.

Cette journée « attractivité » s’est clôturée par un « Belgian Beer Event » organisé et offert par l'Ambassade des Etats-Unis à Bruxelles, Education USA et la représentation du Programme Fulbright en Belgique.


Une partie de la délégation en visite à l’Université de Victoria, Colombie-Britannique

Avril 2011

Les universités de la Communauté française au Vietnam

Du 11 au 21 avril 2011, une délégation de 10 universités belges s’est rendue au Vietnam afin de rencontrer les autorités académiques d’universités vietnamiennes.

Côté francophone, pas moins de 5 universités, 4 Recteurs et 2 Vice-recteurs, accompagnés d’une importante délégation, participaient à la visite qui s’est essentiellement déroulée à Hanoi et à Ho Chi Minh Ville.

Cette mission était exceptionnelle à plus d’un titre : elle rassemblait l’ensemble des universités belges et visait à mettre en pratique la nouvelle approche « par pays » de la coopération au développement.

Elle était organisée par la CIRI, en étroite collaboration avec la CUD qui a développé des projets de partenariats avec plusieurs universités vietnamiennes, en particulier deux des universités visitées à savoir l’Université d’Agronomie de Hanoi et l’Université Pham Ngoc Thach (UPNT) de Ho Chi Minh Ville.

Les universités ont visité leurs partenaires vietnamiens ainsi que des institutions telles que Campus France qui ont développé au Vietnam des activités liées à la promotion de l’enseignement supérieur francophone. 

Avec les universités vietnamiennes, elles ont dessiné les axes de leurs futures collaborations et signé des accords bilatéraux de collaboration.

Les objectifs de cette mission au Vietnam consistaient notamment à :

  • visiter des universités partenaires et des exemples réussis de coopération interuniversitaire entre la Belgique et le Vietnam;
  • approfondir les coopérations actuelles en faveur de partenariat répondant mieux au développement actuel du Vietnam.

Cette visite interuniversitaire était également considérée comme « prototype » puisqu’elle visait à :

  • mettre en pratique la nouvelle approche globale par « pays » de la coopération au développement,
  • développer des relations interuniversitaires qui dépassent la coopération au développement.
Les universités visitées furent l’Université d’Agronomie de Hanoi , l’Université de Hanoi, l’Université nationale du Vietnam (Hanoi et Ho Chi Minh Ville), l’Académie Vietnamienne des Sciences et Technologies et l’Université Pham Ngoc Thach (UPNT) à Ho Chi Minh Ville.

Dans chacune de ces universités, les partenaires vietnamiens ont présenté leurs politiques et attentes, et débattu des sphères de collaborations possibles, en fonction de leurs stratégies et besoins propres.

Il s’agit notamment de :

  • développer des masters et doctorats conjoints,
  • échanger des étudiants et des professeurs (mobilité),
  • aider à l’intégration des grands enjeux sociétaux tel que la protection de l’environnement, la sécurité alimentaire, le changement climatique, la réduction de la pauvreté, la gouvernance, la dimension du genre, ainsi que le développement de programmes spécifiques touchant au tourisme, à la création de nouvelles filières, etc.
  • soutenir la formation des formateurs dans le domaine médical.
La délégation a aussi rencontré les représentants de Campus France à Hanoi et de l’USTH (University of Sciences and Technology of Hanoi) afin de connaître les activités développées au Vietnam par d’autres acteurs de l’enseignement supérieur francophone.

Outre ces visites d’institutions, les universités belges ont organisé un séminaire sur le thème de “University Cooperation between Vietnam and Belgium: Innovation for development” en collaboration avec le Ministère de l’Education et de la Formation vietnamien, l’Ambassade de Belgique et la Délégation WBI au Vietnam.

Lors de ce séminaire, les autorités ont retracé l’historique de la longue collaboration menée entre universités belges et vietnamiennes, présenté dans le détail les projets et leurs résultats, et dessiné les orientations futures.

A l’issue du séminaire, un Memorendum of Understanding a été signé pour confirmer et approfondir l’intérêt mutuel en faveur de collaborations interuniversitaires entre la Belgique et le Vietnam, collaborations basées sur la recherche, l’enseignement et le service à la société et développées dans le contexte à la fois de l’évolution économique du Vietnam et de la nouvelle politique belge de coopération (« stratégie par pays »).

Les universités de la Communauté française retourneront au Vietnam en mars 2012, dans le contexte de la prochaine mission économique princière dans ce pays.

 La délégation en visite à l’Académie des Sciences et Technologies de Hanoi
Une partie de la délégation en visite à l’Université Pham Ngoc Thach (UPNT) ho Chi Minh Ville

2010

Les universités de la Communauté française au Brésil

Les universités de la Communauté française ont accompagné la mission économique au Brésil emmenée par le Prince Philippe, du 16 au 21 mai 2010. C’était la première fois qu’une délégation interuniversitaire participait à une telle mission.

 En effet, les universités de la Communauté française entretiennent déjà individuellement, avec des intensités différentes, des relations avec les universités brésiliennes. Mais cette mission du mois de mai 2010 au Brésil s’est déroulée dans le cadre d’une coopération entre universités de la Communauté française

Cette mission visait à assurer un suivi collectif à une mission brésilienne antérieure en Belgique et à consolider les relations et les accords existants entre les deux pays. En effet, en 2009, une délégation de la FAUBAI, le Forum des responsables des relations internationales des universités brésiliennes, avait été accueillie par les universités belges
 
Les Hautes écoles, qui faisaient également partie de la mission, se sont associées à certaines des activités et des démarches faites par les universités.

La délégation des universités de la Communauté française était composée de responsables politiques et administratifs des Relations internationales ainsi que des Interfaces entreprises – universités. Et cette formule s’est révélée être un succès.

Les interfaces sont les services qui, au sein des universités, contribuent à développer le volet économique de la troisième mission de l’université, le service à la communauté. Il s’agit notamment de valorisation de la recherche, des collaborations entre les entreprises et les universités, de la gestion de la propriété intellectuelle.

A Sao Paulo, ces représentants d’Interfaces ont animé un séminaire organisé conjointement par les universités de la Communauté française et Wallonie Bruxelles International (WBI). Ce séminaire a traité des collaborations entre la recherche académique et les entreprises industrielles, en particulier en matière de transfert de technologie et de propriété intellectuelle.

Les représentants des Interfaces des universités ont exposé les questions suivantes :

  • le partenariat privé - public en faveur du développement de la Wallonie (UCL ),
  • le droit à la propriété intellectuelle et sa valorisation dans les partenariats privé – public au travers de l’exemple de l’Institut d’immunologie médicale (ULB),
  • l’innovation ouverte pour le développement de la collaboration industrielle en Wallonie (ULg).

La FORTEC, qui est le Forum national brésilien de gestion de l’innovation et du transfert de technologie, et des universités de la Communauté flamande (KUL et UGent) se sont associées à ce séminaire et y ont également présenté une intervention.

La mission interuniversitaire au Brésil a également permis de tisser ou de renforcer des liens entre des universités de la Communauté française et des universités brésiliennes, ainsi qu’avec des organisations liées à la recherche et à l’enseignement supérieur.

Il s’agit en particulier des universités de Sao Paulo , de Campinas , de Brasilia et de Rio , ainsi que de la FAPESP (organisme de financement de la recherche dans l’Etat de Sao Paulo), de la FAUBAI (organisation réunissant les responsables des relations internationales des universités), d’ANDIFES (Conseil des recteurs des universités fédérales) et de la CAPES (organisme national de financement de la mobilité des chercheurs et étudiants).

Il existe d’ailleurs depuis 2009 un accord entre WBI et la CAPES : il vise à soutenir les échanges scientifiques entre chercheurs brésiliens et chercheurs de la Communauté française dans les domaines des sciences du vivant, de l’agro-industrie, du génie mécanique, du transport et de la logistique, de l’aéronautique et du spatial.


Les interlocuteurs brésiliens ont marqué de l’intérêt pour des échanges avec les universités de la Communauté française dans les domaines suivants :
  • la mobilité des étudiants undergraduates,
  • les programmes de doctorat et de recherche conjoints,
  • l’internationalisation des programmes des universités brésiliennes qui est d’ailleurs fortement encouragée.

  La délégation interuniversitaire au Brésil

2008

Conférence de l'EAIE

European Association for International Education - Antwerp September 2008

The Higher Education System of the French-speaking Community

Belgian is divided into three Communities (Flemish, French-speaking and German-speaking), which are responsible for the higher education system.

The French-speaking Community comprises two kinds of higher education institutions: Universities (located in Louvain, Bruxelles, Liège, Namur, Gembloux, Mons) and a non-university higher education network, which develops educational programmes for professional or artistic purposes (Institutes of Higher Education, Institutes of Architecture and Colleges of the Arts). These institutions cover a wide range of degrees, from the bachelor to the Ph.D. level.

The EAIE Conference gives you the opportunity to receive first hand information about these institutions and their programs. We invite you to meet with the representatives of universities and other higher education institutions on Wednesday 10th September from 10 a.m. The event will be hold at the magnificent “Palais des Académies”, located in the heart of Brussels, the capital of Europe (and of Belgium!).

After a global overview of the French-speaking Higher Education System, more detailed information will be provided on each institution. A lunch will be offered to the participants, before a presentation of the assets and the specificities of the French-speaking Higher Education institutions.

Full programme of 10th September 2008

Pour en savoir plus :

http://www.studyinbelgium.be/
(Extrait du site  )

 

Écrit par Commission CIRI   
Dernière mise à jour : ( 18-07-2011 )